La ventilation

  2020-10-09


La ventilation permet de renouveler et d'assainir l'air interieur d'un batiment dans le but d'assainir le bâtiment et d'apporter l'air neuf hygiénique nécessaire aux individus. Cela se traduit par une ventilation naturelle ou une ventilation mécanique.
La ventilation naturelle fonctionne par différence de température (exemple tirage de l'air du haut vers le bas par convection naturelle de l'intérieur vers l'extérieur, plus froid).
La ventilation mécanique consiste à créer un mouvement d'air dynamique avec un extracteur ou un ventilateur à travers des gaines. Dans ce cas, une installation aéraulique de VMC
est réalisée (VMC = Ventilation Mécanique Contrôlée). Différents types de VMC existent: VMC simple, VMC double-flux, VMC autoréglable, VMC hygroréglable......

En résidentiel comme en tertaire, la ventilation impacte notre confort sanitaire et hygiénique et nos consommations d'énergie. Avec des bâtiments de plus en plus isolés, les déperditions par renouvellement d'air dûes à la ventilation émergent au niveau du bilan énergétique. Or il est indispensable de maintenir les débits d'air hygiénique minimum et réglementaire. De ce fait, l'emploi de système de VMC à haute efficacité energétique avec moteur à très faible consommation et de récupérateur d'énergie sur l'air extrait, sont indispensables pour obtenir des labels basse consommation
L'absence de ventilation entrainant par ailleurs des risques d'hygiène et de santé (maux de tête, allergie respiratoire, évanouissement,...) et une altèration du bâti (moisissure, ...), n'est en aucun cas un bon calcul économique à long terme.

Il existe plusieurs variantes de VMC :

VMC simple flux (SF) : insufflation ou extraction seule
- VMC gaz
VMC hygroréglable
- VMC double flux (DF) : extraction et insufflation conjoints
VMC double flux-gaz

Ajouté comantaire